Watson

Publié le Publié dans Jour après jour

Et bien ce patron n’a pas été très sympa avec moi. Et pourtant, ce n’était pas mon premier essai de lingerie (clic clic). Mais je crois que c’est le fait d’avoir juste ce qu’il faut de fourniture qui m’a mis la pression. Je n’avais pas droit à l’erreur et du coup, j’en ai fait plein. Je ne suis pas très fière de ma réalisation, mais après tout, la couture c’est aussi ça : des pièces ratées, qu’on ne peut pas forcément porter. Donc je vous montre quand même.

Il y a quelques temps, Amy, la créatrice de Cloth Habit a sorti un patron de lingerie : Watson, un ensemble culotte + soutien gorge assez basique mais qui a l’avantage d’avoir TOUTES les tailles. (Par contre, c’est entièrement en anglais pour celles qui seraient tentées)

Cloth-Habit-1002-Watson-Cover-lg_bf7d0240-ef92-4c86-b21b-d1918fcbd51f_grande

Evidemment, j’ai craqué et je l’ai acheté. Puis elle a lancé un sew along. Donc évidemment, je me suis inscrite.

Et bien ce sew along était vraiment sympa. Tout y est expliqué pas à pas, avec les modifications possibles, comme « utiliser les bordures ondulées des bandes de dentelle élastique pour lingerie au niveau du décolleté du soutien gorge » etc.

Je vous montre ce que j’ai fait et après, je vous détaille mes boulettes.

P1040740

Première boulette : la prise des mesures ou le choix de la taille

Pfff… vraiment pas facile. Et c’est le plus important car c’est ce qui fera que le soutien gorge sera mettable ou pas.

Au niveau de la bande, c’était très bien : ni trop serré ni pas assez, le soutien gorge tient bien en place et il est très confortable.

Au niveau du bonnet, je n’ai pas du tout su quoi choisir vu que je tombais entre 2 tailles. J’ai donc choisi de prendre la plus grande. Erreur !! En fait, j’aurais du prendre le bonnet en dessous.

Dommage que je nage complètement dans les bonnets… Ah, je suis trop trop déçue ! ça ne soutient rien du tout…

Deuxième boulette : vouloir modifier le patron

Rien de grave ici, c’est juste esthétique. J’ai voulu modifier le dessous de poitrine : je l’ai découpé juste au niveau de la couture milieu des bonnets. Et j’ai choisi de mettre le tissu rose au milieu et le fleuri sur les côtés. Mais au final, lorsque le soutien-gorge est terminé, cela ne me plaît pas vraiment. J’aurais du mettre le fleuri au milieu et le rose sur les côtés, ou même ne pas le découper du tout, ça aurait été très bien aussi.

P1040742

Troisième boulette : le découds-vite est mon ami… mais pas forcément celui du tissu et des élastiques !

Vu que j’ai utilisé de la dentelle avec une jolie bordure pour ce soutien gorge, j’ai voulu tenté de l’utiliser pour le décolleté. Bref, j’ai aussi beaucoup utilisé le découds-vite. Le petit élastique utilisé pour soutenir cette bordure a été vraiment difficile à coudre ! Je l’ai décousu au moins 2 fois avant d’arriver à ce résultat : comme on est tout au bord du tissu (qui en plus est élastique! ) et que l’élastique est très fin, c’était vraiment pas facile de les garder à la bonne place tout le long du décolleté. En général, au milieu de la couture, j’arrivais avec le tissu d’un côté et l’élastique de l’autre et ma couture dans le vide, au milieu… Vraiment pas facile. Cela demande un peu d’entraînement, mais étant donné que je n’avais que ce qu’il faut de fourniture, j’ai du découdre à chaque fois. J’espère juste que l’élastique n’aura pas été trop fragilisé par toutes ces piqures.

P1040744

Quatrième boulette : Coudre l’élastique du bas de soutien-gorge sans vérifier que ça ira bien avec les agrafes fournies dans le kit

Dans le kit (que je vous décrivais ici), il y avait un élastique plus large pour le dessous de poitrine. C’est d’ailleurs également ce qui est indiqué dans le patron Watson : l’élastique du dessous de poitrine est plus large que l’élastique du dessous de bras. Donc j’y suis allée, sans me poser de questions : j’ai fait mon premier passage en zigzag pour le fixer, puis on retourne et deuxième passage en zigzag 3 points. Et là, je regarde mon agrafe et je me dis qu’elle me semble un peu grande par rapport à mon soutien gorge. Effectivement, elle était beaucoup trop grande. J’aurais pu la découper et en faire une simple agrafe, mais non, j’ai choisi de découdre l’élastique.

Savez-vous que découdre un point zigzag 3 points sur un lycra c’est vraiment la galère ? Je me suis maudite à ce moment là. Je me suis demandée pourquoi je faisais des coutures aussi solides, pourquoi je n’étais pas capable de faire des coutures aussi fragiles que sur les vêtements industriels, vous savez, vous avez un petit fil qui dépasse, vous tirez un peu dessus et toute la couture se défait.

Après m’être « un peu » acharnée à la dé-couture de mon élastique (qui m’a malheureusement valu 2 petits trous dans le tissu… il fallait bien que ça arrive !) j’ai retourné dans tous les sens mon soutien gorge avec l’élastique et l’agrafe, mais non, ça ne marchait pas : impossible d’utiliser l’élastique large pour faire le dessous de poitrine, ça me prenait trop de tissu. Du coup, j’ai pris l’élastique plus fin (destiné au dessous du bras et à la culotte) et c’était mieux. (Et là je me suis demandé si il m’en resterait assez pour faire la culotte…)

Cinquième boulette (ça commence à faire beaucoup, là, non ?) : J’ai oublié de laver mes tissus !!

Bon… là, je ne sais plus quoi dire… car bien sûr, je m’en suis rendue compte qu’une fois que tout était terminé. Donc maintenant, je n’ai plus qu’à espérer que le premier lavage fera suffisamment rétrécir le tissu pour que le bonnet passe du B au A mais sans changer le tour. Il faut juste que ça rétrécisse le bonnet ! Ah ah ah ! Je crois que je rêve là….

Finalement la petite couture plaisir de 2h c’est terminée en couture de l’horreur de toute une journée !

P1040743

Un point positif quand même ?

Je vais dire un grand OUI ! Je me suis rendue compte que j’adore vraiment coudre des culottes ! Enfin, j’adore surtout coudre les élastiques. Et coudre la culotte Watson m’a bien détendue après l’horreur du soutien gorge. Et oui, il me restait assez d’élastique (ouf !)

Mon avis sur tout ça

Je suis très contente d’avoir acheté le patron Watson : oui, je me suis plantée de taille, mais je pourrais recommencer car il y a toutes les tailles incluses dans le patron. (Non, non, je ne m’avouerai pas vaincue !)

Pour la culotte, je la trouve un peu basse. Je préfère porter la culotte un peu plus haute sur les hanches, donc pour moi ce patron là ne va pas, mais ça c’est une histoire de goût. Au niveau de la taille, il n’y a rien à dire, ça tombe très bien.

Pour ce qui est du kit de tissus et mercerie, je trouve que l’ensemble est très bien. Mais je n’aime pas trop les anneaux fournis qui sont en plastique transparent. Je trouve que cela fait plus maillot de bain que lingerie, surtout qu’ils sont assez gros. Donc, je pense que je vais tester de nouvelles adresses, d’autant plus que Marie Poisson nous en donne plein dans son dernier article !

Et vous, ça vous arrive aussi d’avoir des épisodes de couture-cauchemard ?

_________________________

Pour recevoir un coupon de 30% de réduction sur un patron sewing colors, inscrivez vous à la newsletter ! (code valable une seule fois)

Pour ne pas rater les prochains articles, abonnez-vous au blog !

Et n’oubliez pas de poster les photos de vos créations sur le blog collectif

12 réflexions au sujet de « Watson »

  1. Quelle aventure !! Néanmoins ton ensemble est très joli. j’ai moi aussi acheté ce patron et je viens de recevoir un kit de lingerie de chez blackbirdfabrics, j’ai hâte de commencer mais j’ai vraiment la trouille 😉

  2. Il est bien joli cet ensemble! Très peps cette couleur.
    Dommage que ça ait tourné au cauchemar pour le soutif….
    Bon et si tu te lances dans la confection de culotté en série:j’achète!

    1. Merci ! La production en série de petites culottes est très tentante, vu l’effet calmant que ça a eu sur moi 🙂 (mais ça sera toujours pour du personnel : 4 filles + moi, je crois que ça va faire pas mal de culottes déjà !)

  3. Les couleurs sont trop belles !!! Et l’ensemble en jette !!! Bravo pour ton force de conviction à vouloir terminer ce duo 😉 Je n’aurais jamais eu ta patience … Le modèle est super chouette et il donne envie de se lancer dan la lingerie ^-^ Chapeau Miss !!! xoxo

    1. C’est que jusqu’au bout j’y ai cru ! C’est à l’essayage final que j’ai compris que c’était trop grand… Mais il faut essayer ! (Mais pas avec le décolleté en dentelle pour commencer) et dans ce patron-là, il y a énormément de tailles. Biz

  4. L’ensemble est vraiment très joli dans cette couleur acidulée !
    Je comprends que ce n’est pas encore pour moi la couture de la lingerie, pourtant je suis tentée…
    Toutes les matières rétrécissent -elles ?
    Le coton doit être en petite proportion dans ta matière, elle ne rétrécira peut-être pas.
    Bonne continuation dans l’aventure couture de lingerie !

    1. Je pense que c’est toujours une précaution à prendre, on ne sait jamais. Mais il faudra bien que je teste de toute façon 😉 Mais il faut essayer, c’est quand même très sympa à faire. Et fini pour moi les décolletés en dentelle, à partir de maintenant, ça sera fait au biais, comme pour mon premier !

  5. ah toi aussi tu as découvert à la dure l’équation « élastique + découds vite = trou »
    J’ai un truc que j’utilise souvent quand je couds à la main: les lunettes loupes de lecture! Oui oui les trucs sur le comptoir des pharmacies pour les gens qui ne voient plus rien! Mon opticien m’en a filé une vieille paire, c’est des +1.5 je crois, et avec ça je vois tout, le moindre petit fil, c’est top pour découdre, surtout dans du lycra et les matières foncées.
    Quoi qu’il en soit, ton ensemble est super joli. Je n’aurais pas inversé les tissus non plus, mais c’est très bien quand même.

    1. La prochaine fois, je ne ferais pas de décolleté avec la dentelle mais au biais comme pour mon premier, c’était beaucoup plus facile. Ou alors c’était la chance de débutante !

  6. Quelle mésaventure ! Et pourtant lorsqu’on voit l’ensemble, ça a l’air super. Dommage, mais comme tu ne t’avoues pas vaincue, je suis sûre que nous verrons d’autres belles choses d’ici peu de temps.

    1. Oui, il y a des jours comme ça. Mais je ne peux pas m’avouer vaincue : je ne trouve pas ma taille dans le commerce de toute façon. Ce soutien gorge-là me va aussi bien qu’un soutien gorge que j’aurais acheté…

Laisser un commentaire